Que la peinture vive

Je veux que le tableau ouvre au spectateur un monde qui change suivant son humeur, les jours, l’heure. .. et que le rêve donne vie à la peinture.

Je suis amoureuse des vastes espaces. Ils me donnent l’envie de souligner le perpétuel changement que le temps imprime à la nature, de la même façon que le regard fait évoluer un tableau.

Je suis amoureuse des espaces, ciels et mers sans limites, montagnes et plaines immenses, fleurs et fruits démesurés… Où tout est possible, où rien n’est certain. Où plus on observe, moins on sait. Tout se fond, s’oppose et se confond : le varech et le sable, les roches et l’eau, les fruits et le fond… Je me pose toutes les questions, le réel ne me donne que des pistes.

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , , ,

Be Sociable, Share!