Commande

 

Portrait


Guitariste (81x65)

Que diriez-vous d’un portrait de vous ou de l’un de vos proches : un père, une grand-mère, un enfant, un ami ?

Ce portrait se construira au fil de nos échanges et de mes croquis. S’il ne s’agit pas de vous, nous étudierons la meilleure façon de procéder (discussions et photos) et nous lancerons de concert une interprétation libre du personnage que je traduirai sur ma toile. N’attendez pas de moi un portrait nécessairement réaliste : je me situerai dans une démarche émotionnelle pour exprimer son atmosphère. Il me faudra jouer avec la figuration, les lignes, la lumière, la couleur. Je veux aller au-delà du seul rendu des traits pour souligner ce qui caractérise le modèle. Rendre visible ce qui le fait unique.

Je peux aussi réaliser ce portrait dans une autre époque ou un autre univers. Si l’idée vous séduit Contactez-moi, nous en parlerons par mail ou par téléphone.

Quand j’ai peint récemment le portrait de mon mari, j’ai choisi de le figurer en musicien de jazz : son attitude, sa concentration, son monde intérieur. Une autre fois j’ai mis en relief une facette de sa personnalité en l’imaginant en Condottiere du Quattrocento. Son profil se détache sur un fond noir à la manière des peintres de la Renaissance.

 

Chez Vous ?

J’ai voulu intensifier la connivence avec mes acheteurs : pourquoi ne pas les inviter au cœur de l’ouvrage et de sa création ?

J’ai découvert la joie et l’intérêt de peindre pour un lieu donné, pour une personne donnée. Il s’agit d’une commande qui renoue avec la tradition du mécénat : l’acheteur est à l’origine du tableau autant que moi, mais j’en reste le maître d’œuvre. Le résultat est un vrai partage.

Si l’idée vous séduit Contactez-moi, nous en parlerons par mail ou par téléphone.

Tout a commencé avec deux personnes qui cherchaient chacune un tableau pour un cadre bien précis… La première voulait un tableau qui apporterait une touche moderne à son salon très classique tout en boiserie. Après réflexion nous avons décidé de prendre le pari d’un grand format plutôt inhabituel de 130×130 qui devait s’inscrire exactement dans un panneau du décor encadrant le canapé. Puis nous avons discuté de la palette et du thème : un paysage, des tons chauds à dominante d’ocres rouge et jaune. Voici le résultat. Une toile chaleureuse qui remplit parfaitement son rôle dans cet appartement parisien.

Dans le deuxième cas, il s’agit d’un mas situé en Provence près de la montagne Sainte Victoire qui se détache au loin. Sa propriétaire souhaitait définir un espace salle à manger dans le grand séjour. Au fond de la pièce, le mur principal en face de la terrasse, est occupé par un très grand vaisselier provençal en bois peint. J’ai imaginé une grande toile plutôt allongée de 116×73, qui serait exposée au-dessus du vaisselier. Elle renvoie le spectacle toujours changeant de la Montagne Sainte Victoire sur premier plan de lavandes et de vignes. Ainsi, depuis la terrasse, la montagne rêvée et la montagne réelle se répondent au gré des heures.